Le projet Bibliothèque virtuelle des commentaires bibliques

Printer-friendly version

 

La Bibliothèque virtuelle des commentaires – volet biblique est un projet de recherche et de valorisation destiné à l’étude des chaînes et commentaires bibliques du Moyen Âge. Il vise à procurer une base documentaire, accessible sur le web, destinée à l’étude de la pratique du commentaire biblique en Occident. Les Gloses et chaînes de la Bible  sont une des sources les plus sollicitées dans la construction des savoirs de l’Europe occidentale médiévale et moderne. Le procédé des chaînes bibliques est une TECHNIQUE de commentaire des formes écrites de la CROYANCE (Bible et Pères de l’Eglise) par sélection, réécriture synthétique (‘sentences’) et association (mises en page), élaborée et régulièrement affinée en vue de servir d’instrument à l’élaboration du SAVOIR théologique dans les milieux scolaires et universitaires, dont l’influence rejaillit sur toute la culture médiévale.

Le projet associe quatre actions :

1.1 l’édition scientifique et électronique de l’incunable de Strasbourg (A. Rusch, 1480/1481), de la Glossa ordinaria, élaborée au cours du XIIe siècle, fournira un texte de référence permettant de vérifier ensuite la tradition des gloses bibliques jusqu’à l’invention de l’imprimerie.

1.2 l’enrichissement de cette édition de référence par annotations scientifiques (identification de sources, édition de gloses inédites, collations de manuscrits )

2. l’édition scientifique électronique de la Catena aurea de Thomas d’Aquin (1262-1268 c.), texte de l’édition Marietti (Turin, 1953) révisé sur des témoins manuscrits représentatifs), rassemblera le meilleur état de l’identification critique et annotée des sources d’environ 12800 citations d’auteurs ecclésiastiques grecs, byzantins et latins, certains inédits.

3. un portail de ressources numérique www.glossae.net et un site de publication et d’interrogation des textes. Un balisage XML-TEI a été conçu en vue de l’exploitation des textes sur le site gloss-e.irht.cnrs.fr. Ce nouvel instrument est  alimenté par des mises à jour régulières.

L’édition de la Glossa ordinaria du Nouveau Testament, désormais intégralement mise en ligne et exploitable, celle de l’Ancien Testament en cours, l’indexation des sources, l’établissement scientifique d’un texte biblique, plus proche de la Bible parisienne que la Vulgate Sixto-Clémentine, faciliteront l’étude de l’exégèse médiévale, en particulier l’étude de la mentalité herméneutique ouverte que la fréquentation des gloses bibliques a  forgé en Occident, aux antipodes des fondamentalismes.